La pâte à tartiner maison en 3 ingrédients !

Tremblez produits industrialisés, car l’heure du grand remplacement de la pâte à tartiner a sonné !

Aujourd’hui découvrez notre recette de Nutella maison, une recette de pâte à tartiner presque trop belle pour être vraie, car elle ne comporte que 3 ingrédients (des noisettes, du sucre et du chocolat) et est garantie sans lait et sans huile !

Direction la cuisine !

La recette de la pâte à tartiner maison 

Chose promise chose due, 1, 2, 3 ingrédients, un mixeur et en voiture Simone pour la recette de la pâte à tartiner de l’année !

Les ingrédients de la pâte à tartiner

  • 160 g de noisettes entières (si possible bio)
  • 130 g de sucre en poudre (si possible bio)
  • 90 g de chocolat noir (entre 50-70% de beurre de cacao selon vos goûts)
  • 1 pincée de sel

Le matériel

  • 1 plaque qui va au four
  • 1 feuille de silicone (ou du papier cuisson)
  • 1 casserole
  • 1 cuillère en bois
  • 1 robot mixeur puissant

La préparation de la pâte à tartiner

Préparation de la crème de noisette :

  1. Préchauffez votre four à 180 °C
  2. Placez vos noisettes sur la plaque de cuisson et enfournez-le 10 minutes pour les torréfier afin de décupler l’arôme des noisettes. Cette étape est facultative !
  3. Une fois que vos noisettes on refroidit, frottez-les vigoureusement entre vos mains pour retirer la peau brune qui les recouvre (s’il en reste un peu ce n’est pas grave, ça n’a pas besoin d’être parfait) !
  4. Réalisez un caramel à sec en déposant la moitié du sucre (65 g) dans votre casserole à feux moyen.

pate-a-tartiner-maison

Conseil cuisine pour un caramel réussi : interdis de toucher le mélange tant qu’il n’a pas commencé à fondre ! Pour plus de tips pour réussir votre caramel maison, c’est pas ici.

  1. Lorsque le mélange commence à fondre, remuez en douceur à l’aide d’une spatule en bois et ajoutez le reste du sucre (65 g). 
  2. Baissez immédiatement le feu et remuez légèrement pour homogénéiser la préparation.
  3. Lorsque le mélange prend une belle couleur ambrée (attention plus la couleur est foncée, plus le goût sera amer), versez vos noisettes torréfiées dans la casserole et mélangez bien pour les enrober de caramel.
  4. Placez vos noisettes caramélisées sur votre papier cuisson jusqu’à refroidissement total.
  5. Une fois votre pâte de noisettes refroidie, cassez-la en morceaux et placez au robot mixeur.
  6. Felicitation vous venez de réalisée un beau praliné maison !

Astuce “sans thermomix” pour ne pas casser votre robot de cuisine : Mixez votre pâte de noisettes par étape. Au début, vous allez obtenir une poudre, puis une sorte de purée grumeleuse. À la fin du mixage, vous devriez obtenir une pâte crémeuse. Cependant, tous les robots de cuisine ne se valent pas, et certains risquent de surchauffer durant cette étape. N’hésitez pas à faire des pauses entre les passages au mixeur afin de faire refroidir votre machine, ou ajoutez un peu d’huile végétale pour rendre la préparation plus liquide.

Réalisez votre mélange praliné et chocolat :

  1. Faites fondre votre chocolat au bain-marie.
  2. Une fois le chocolat fondu, hors du feu, ajouter la pincée de sel, votre pâte aux noisettes et il ne vous reste plus qu’à mixer jusqu’à obtenir un mélange homogène.
  3. Versez votre pâte à tartiner maison dans un petit récipient en verre (préalablement stérilisé) qui puisse fermer hermétiquement.

C’est prêt ! Au début et lorsqu’elle reste à température ambiante, la pâte à tartiner peut paraître un peu liquide, mais elle va se solidifier avec le temps.

Vous pouvez la conserver au frigo pour une texture plus ferme ou à température pour une texture plus crémeuse. Hors du frigo, cette pâte à tartiner maison se conserve facilement plusieurs semaines (mais le pot se termine généralement en quelques jours) !

pate-a-tartiner-maison

Pourquoi faire sa pâte à tartiner maison ?

Après avoir testé et modifié pas mal de recettes de pâtes à tartiner, on commençait un peu à perdre espoir. Mais parmi l’infinité de recettes et d’options dont regorge internet, celle-ci fait vraiment la différence.

Des ingrédients simples pour une recette pâte à tartiner savoureuse (et végan)

Dans les recettes de pâtes à tartiner que nous avons testées, il y avait toujours trop d’ingrédients, et surtout des choses dont on aurait bien aimé se passer, comme le lait, le lait concentré, la poudre de lait ou l’huile (d’olive ou de tournesol).

Certes, réaliser une pâte à tartiner maison avec de la bonne huile d’olive, ou avec du lait bio, c’est toujours mieux que d’acheter du Nutella à l’huile de palme (et financer au passage la déforestation pour que les industriels continuent de planter des palmiers à huile sur toutes les terres fraîchement défrichées). Cependant, pouvoir continuer à se goinfrer de crêpes au Nutella sans faire de mal à personne, ni au Orang Outan qui perdent leur habitat naturel à cause de la déforestation, ni aux vaches qui sont exploitées pour la fabrication du lait, c’est encore mieux !

Bref, on s’égare… Mais finalement pas tant que ça !

pate-a-tartiner-maison

Faire son Nutella maison, c’est faire de la résistance !

Faire sa pâte à tartiner maison, au-delà d’être bien meilleur pour la santé (et pour l’environnement), c’est aussi un petit acte politique glissé ni vu ni connu dans votre quotidien.

Et oui, car cet argent que vous allez mettre dans des noisettes et du sucre (bio ou pas) achetés en vrac à l’épicerie du coin, et dans du bon chocolat (si possible issu du commerce équitable), c’est autant d’argent qui ne finira pas dans la poche d’industriels mal intentionnés, des PDG des enseignes de la grande distribution et dans des emballages qui finiront à la poubelle au bout d’une semaine !

Donc déjà, bravo à vous ! 

Une recette de pâte à tartiner maison, gourmande et personnalisable 

Sachez que vous n’allez pas regretter vos 20 minutes passées en cuisine, car cette recette de pâte à tartiner maison est tellement plus savoureuse que du Nutella qu’on a encore du mal à comprendre pourquoi le monde entier ne l’a pas encore adoptée !

N’oubliez pas que tous les goûts sont dans la nature et que cette recette de pâte à tartiner est 100% adaptable selon vos goûts et vos envies.

Si vous êtes plutôt bec sucré, n’hésitez pas à ajouter un peu plus de sucre, à vous tourner vers un chocolat au lait plus sucré (ou pourquoi pas du chocolat blanc) ou à ajouter un peu d’extrait de vanille

Si vous aimez les arômes intenses, alors optez pour du chocolat bien noir (entre 70 et 80 % de cacao) ou ajoutez une bonne cuillère à soupe de cacao en poudre non sucrée à votre pâte à tartiner.

Vous pouvez même aller plus loin, et remplacer les noisettes par des amandes, des noix de cajou ou des cacahuètes pour réaliser une pâte à tartiner hyper protéinée (et un poil moins grasse) !

Vous pouvez même varier la texture de votre pâte à tartiner maison en ajoutant un peu d’huile de coco, ou en laissant quelques chunks de noisettes caramélisées.

pate-a-tartiner-maison

Transformez-vous en Michalak et à vous de jouer !

Si vous avez testé cette recette de pâte à tartiner maison sur une belle tranche de pain maison ou de gâteau au yaourt et qu’elle a conquis votre cœur, faites le nous savoir en commentaire ! 

Et si vous avez vous-même mis au point une recette de pâte à tartiner qui fera frémir de terreur les patrons de Nutella, faites tourner (et envoyez-nous un pot)  !

En attendant, allez jeter un œil à nos autres articles, et à nos autres recettes de cuisine on se dit à bientôt pour de nouvelles aventures chocolatées !

pate-a-tartiner-maison

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur la note qui vous paraît juste

Note moyenne 4.4 / 5. Compte des votes 7

Cet article n'a pas encore été noté... Soyez le premier !

Militante pour l’usage du mot “chocolatine” et spécialiste en conseils que personne n’a demandé, j’ai toujours un carnet à la main pour noter mes idées. En secret, j’espère pouvoir faire bouger les choses et changer les mentalités en invitant les gens à regarder différemment le monde qui les entoure.

Quand je n’ai pas le nez derrière mon ordi, je pars en vadrouille pour redécouvrir les paysages de la Ville Rose où tout devient alors une source d’inspiration : une fleur qui sort d’un mur dans une petite ruelle des Carmes, des gens qui s’approprient un endroit qui n’était pas fait pour l’être (rendez-vous sur les berges de la Garonne !), un message qui invite à la réflexion collective dans le quartier Empalot… Rien de mieux que la désobéissance civile toulousaine pour me remonter le moral !

Et comme tous les super héros du quotidien, j’ai une double vie et quand je n’écris pas, je m’improvise exploratrice pour partir à la recherche de la meilleure bière artisanale de Toulouse. Un indice ? Celle qui a pour l’instant gagné mon coeur est cachée dans un petit bar du quartier Saint-Aubin !

Et c’est d’ailleurs durant l’un de mes safaris que j’ai rencontré Alex et Tistou, et ça a tout de suite fait des Chocapic : Le Mag DIY était né, et avec lui, une belle aventure dans laquelle on est content de vous embarquer avec nous !
Mathilde

Laisser un commentaire