Comment faire du pain maison (sans pétrissage et sans machine) ?

pain-maison

Qui n’a jamais rêvé de faire son pain soi-même ? 

Peut être qu’à l’exception des fans de Master Chef et des expatriés qui n’ont pas d’autres choix que de survivre sans la bonne mie française, personne. Cependant, si vous cherchez une idée originale pour surprendre vos colocs, votre moitié, votre maman, ou vous offrir un vrai petit déjeuner maison de dimanche matin, vous l’avez trouvé !

Alors que demander de plus ? Rien ! 

De la farine, un peu d’eau, de la levure boulangère, du sel et quelques astuces de notre boulanger de quartier, et vous saurez bientôt comment faire du pain maison sans machine et sans pétrissage. 

Un indice : la recette est bien plus facile que ce que vous imaginez !

La recette du pain maison express, sans robot et sans pétrissage!

Imaginez un instant cette bonne odeur qui sort du four comme si vous étiez à la porte de votre boulangerie préférée, pouvoir couper la miche de pain encore tiède et recevoir une pluie de compliments, et tout ça, sans machine à pain et sans passer 3h à pétrir votre pâte à pain à la main ! 

pain-maison

Les ingrédients nécessaires pour réaliser votre pain maison

Pour réaliser votre pain maison, vous aurez besoin de :

  • 500 g de farine (de préférence T55 si c’est votre premier pain)
  • 300 g d’eau (ou 30 cl d’eau)
  • 1 cuillère à café de sel 
  • 1 sachet de levure de boulanger déshydratée (et on a bien dit levure de boulanger, alors rangez-moi tout de suite ce petit sachet rose de levure chimique !)
  • Facultatif : 1 cuillère à café de sucre (le sucre permet d’activer la levure et de faire gonfler encore plus le pain lors de la levée)
  • 1 grand saladier
  • 1 four (oh surprise !)

La préparation de la pâte à pain maison

La préparation est presque aussi simple que la liste des ingrédients. Le plus dur c’est surtout d’attendre que la pâte gonfle, mais c’est souvent tellement spectaculaire la première fois que ça vaut largement le coup. Direction la cuisine !

  1. Commencez par délayer la levure de boulanger et le sucre en poudre dans 10 cl d’eau tiède (environ 40°C) et laissez la levure se réhydrater durant 15 à 20 minutes ;
  2. Dans votre saladier, mélangez la farine, le reste d’eau (soit 20 cl) et le sel à l’aide d’une cuillère en bois ou directement à la main jusqu’à ce que la consistance de votre pâte soit bien homogène ;
  3. Ajoutez la levure réhydratée et l’eau restante ;
  4. Mélangez jusqu’à obtenir à nouveau une pâte parfaitement homogène, légèrement élastique et qui se décolle des parois du saladier (pas besoin de pétrir la pâte pendant 10 minutes !) ;
  5. Recouvrez votre saladier d’un torchon propre et laissez lever votre pâte à température ambiante entre 8 et 24h. Plus vous attendrez et plus la mie sera légère et aérée. Pendant le temps de levée, vous pouvez aller jeter un oeil à votre mixture, la pâte va commencer à faire des petites bulles et va doubler voire tripler de volume !

Astuce de boulanger : La levure de boulanger doit toujours être ajoutée, ou en tout premier, ou en tout dernier dans la recette, car elle ne doit pas être en contact direct avec le sel !

La mise en forme de votre pain maison

pâtons-pâte-pain

Astuce d’apprenti boulanger : Si votre pâte à pain a une consistance bizarre (voire un peu trop collante), pas de panique, c’est normal.  Vous pouvez rajouter un peu de farine pour faciliter l’étape du pétrissage.

  1. Sortez votre pâte du saladier et déposez-la sur votre plan de travail préalablement fariné ;
  2. Pétrissez votre pâte durant 1 à 2 minutes en attrapant les bords du pâton et en les repliant vers le centre (sans déchirer la pâte !) ;
  3. Donnez à votre pâte à pain la forme désirée (une forme de baguette classique, un gros pain de campagne, une boule de pain, plusieurs petits pains), puis disposez-les sur votre plaque de cuisson préalablement farinée ;
  4. Couvrez de nouveau la pâte avec un torchon propre et laissez reposer 1h supplémentaire (promis c’est la dernière ligne droite !) ;
  5. Préchauffez votre four à 250 °C et mettez de l’eau dans la lèchefrite afin de créer un mini bain de vapeur ;
  6. Réalisez 4 ou 5 incisions à la surface de votre pâte à pain à l’aide d’un couteau bien aiguisé ;
  7. Enfournez votre pain au four et baissez le thermostat à 200°C ;
  8. Laissez cuire votre pain durant 25 à 30 minutes et n’hésitez pas à jeter un oeil au four en cours de cuisson ;
  9. Et enfin l’étape la plus importante pour avoir une croûte bien dorée et croustillante : remettez de l’eau dans la lèchefrite au moment d’enfourner votre pain !

Et voilà c’est prêt !

pain-maison

Vous êtes toujours avec nous ?

On vous l’accorde, la recette paraît un peu longue, pourtant pour l’avoir tout testé, on vous assure que ce pain se prépare bien plus vite que prévu !

Et si vous avez une machine à pain ou un robot de cuisine, vous risquez d’être surpris. Faire son pain maison à la main est un voyage à sens unique. 

Le contact avec la matière, la texture souple de la pâte, et toutes ces petites choses qui nous connecte avec le moment présent (ou futur, si vous êtes déjà en train de penser à la confiture qui va sublimer votre pain maison), c’est que du bon ! 

Pour faire du bon pain, il faut choisir les bons ingrédients !

Alors oui, faire son pain maison ce n’est pas si dur malgré ce que l’on croit, mais la subtile différence entre un bon et un mauvais pain se trouve avant tout dans le choix des ingrédients. Et si vous pensez qu’entre la farine, l’eau, le sel et la levure, il y a peu de risque de faire une fausse note, vous vous trompez !

La “bonne” farine, le secret d’un pain maison réussi

T65, T80, T110, T quoi au juste ?

Pas de panique, ne partez pas ! Le T représente simplement la proportion de son (l’enveloppe du blé) présent dans la farine. Plus le T est élevé, et plus la farine sera complète (et plus votre pain maison sera bon pour la santé si on va par là).

Si vous débutez, tournez-vous vers une farine T55, il s’agit de la plus couramment utilisée dans les recettes de pain maison.

Quand vous aurez attrapé le coup de main, vous pourrez ensuite faire des mélanges de farines (farine de châtaigne, d’épeautre ou de sarrasin) et créer votre propre recette.

En attendant, suivez le guide pour éviter de transformer votre première expérience de pain maison en une semelle plate qui terminera en croutons pour vos salades d’été !

farine

Les ingrédients extra

Si le pain au goût de pain ne vous fait pas vraiment rêver et que vous êtes déjà en train d’imaginer des mélanges de saveurs dignes de Top chef (si vous n’avez jamais goûté un pain aux noisettes et aux abricots, vous avez raté quelque chose !), allez-y par étape.

Évidemment, la recette de pain maison que nous vous avons proposé constitue un bon point de départ pour tester toutes les associations possibles et imaginables, cependant, selon le type d’ingrédient que vous souhaitez ajouter, il se peut que la consistance de la pâte varie légèrement.

Cela sera alors à vous de ré ajuster les quantités d’eau et de farine pour que votre pain maison soit digne de passer dans “La meilleure Boulangerie de France” !

On vous laisse ici quelques idées d’associations de saveurs qui font toujours sensation :

  • le pain de Noël aux figues et aux noix ;
  • le pain de maïs (sans gluten) ;
  • le Rye Bread (le fameux pain de Seigle du nord de l’Europe) ;
  • le pain spécial sportif au mélange de graines ;
  • le pain “bien de chez nous” (à prononcer avec l’accent du Sud) au thym et au romarin ;
  • le pain à l’ail (pour un premier rencard réussi) ;
  • et enfin la recette ultime : le pain abricot, thym et chèvre qui ne survit pas plus de 2 minutes sur la table !

variétés-pains

De rien !

Levure ou levain ?

Si vous êtes un amoureux du fait maison, il y a fort à parier que la levure de boulanger ne vous ait qu’à moitié convaincu. Et pour cause ! Il existe tout un monde alternatif de pain maison, caché derrière un simple ingrédient : le levain naturel.

On exagère ? Presque pas ? 

Faire son levain maison, c’est un peu l’équivalent d’avoir un tamagotchi : votre levain est vivant, il respire (et fait des bulles), grandit et il faut le nourrir sinon il meurt. La différence avec un tamagotchi, c’est que vos efforts sont récompensés et qu’à la fin, vous avez du pain maison !

Mais le levain c’est quoi au juste ?

levain-naturel

Il s’agit d’une pâte constituée d’un mélange de farine (le plus souvent de farine de blé complet ou de farine de seigle) et d’eau qui va fermenter durant plusieurs jours et au sein duquel va se développer tout une flore microbienne. Une fois votre levain prêt, vous pourrez en utiliser une partie en remplacement de la levure de boulanger et conserver ce qui reste pour votre prochain pain, car si votre levain est bien fait, vous pourrez le garder et le réutiliser à l’infini

Les avantages du levain sont multiples. D’une part, il rend le pain plus digeste et facilite l’absorption des nutriments contenus dans la farine, et d’autre part, le levain permet de conserver votre pain maison bien plus longtemps. Que du bon !

Si vous êtes sage, on vous partagera prochainement la recette du levain maison, de quoi en rajouter une couche à grand renfort de “C’est moi qui l’ai fait !” lorsque l’on vous demandera où vous achetez votre pain !

À vous de jouer !

Si vous avez trouvé d’autres recettes de pain dignes de ce nom dans la jungle d’Internet, faites-le-nous savoir en commentaire ! 

Et si vous avez testé (et surtout aimé) notre recette de pain maison, n’hésitez pas à la partager autour de vous et n’oubliez pas de nous envoyer une photo et un échantillon de votre pain pour le contrôle de qualité !

Bon appétit !

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur la note qui vous paraît juste

Note moyenne 5 / 5. Compte des votes 8

Cet article n'a pas encore été noté... Soyez le premier !

Mathilde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *