Tous les conseils pour laver une couette

Aussi encombrante que confortable, la couette dans laquelle vous passez vos nuits doit être lavée régulièrement. La fréquence de cette tâche dépend de la matière qui compose votre couette.

Nous allons vous donner toutes les astuces pour laver votre couette simplement et efficacement. Et vous allez voir que vous pouvez parfaitement vous charger de ce lavage à la maison, sans devoir avoir recours à une laverie pour utiliser une machine à laver de très grande capacité.

En tenant compte de sa taille, de son garnissage et de la capacité de votre machine, voici tous les conseils pratiques pour laver votre couette.

A quelle fréquence laver sa couette ?

Si l’on change ses draps et tout son linge de lit tous les 15 jours pour les laver, impossible d’en faire autant avec la couette.

En revanche, un à deux lavages par an lui permettent de conserver ses propriétés (isolation, confort, douceur), en plus de vous assurer qu’elle est bien propre, parfaitement débarrassée des acariens et autres parasites.

Souvenez-vous : on lave une couette 1 à 2 fois par an.

La meilleure façon de faire est de profiter du grand ménage de printemps pour opérer ce lavage. Et au passage, après un séchage impeccable, c’est peut-être l’occasion de ranger votre couette d’hiver, pour la remplacer par votre couette d’été, un peu plus fine, mais tot aussi confortable.

Quelle capacité de machine à laver pour laver une couette ?

La taille de la machine à laver est importante. Elle doit être suffisamment grande pour la taille de votre couette. Les couettes se mouillent pendant le lavage et prennent du poids, il est donc préférable de ne remplir votre machine qu’aux ¾ de sa capacité, pas plus.

Quelle capacité de machine pour laver une couette 2 personnes ?

Concrètement, une machine à laver de 8 kg de capacité permet de laver une couette pour 2.

Pour une machine de 5 kg, il est important de vérifier le niveau de remplissage du tambour. Si elle peut parfaitement convenir pour une couette pour une personne ou pour une couette d’été, attention avec une couette double d’hiver.

lavage-couette-matière

Quel programme de lavage pour une couette ?

Concernant le réglage de la machine, il suffit simplement de sélectionner un programme de lavage adapté. En fonction de la matière de votre couette et de son garnissage, voici queluqes conseils pratiques.

– Duvet :

La couette en duvet doit être lavée une à deux fois par an. Le lavage classique réduit son efficacité de moitié tandis que le séchage en machine l’augmente encore plus. Il est impératif de ne pas la faire sécher en plein soleil, car le duvet s’agglutinerait et perdrait toute son efficacité isolante.

– Le coton :

Les couettes en matériaux naturels doivent être lavées à une température ne dépassant pas 40 degrés. Si la couette est trempée dans l’eau, l’eau doit s’écouler immédiatement et elle ne doit pas rester humide trop longtemps. Vous pouvez ajouter une tasse de vinaigre ou d’eau de Javel pour empêcher les bactéries de se multiplier.

– Synthétique :

L’étiquette d’entretien d’une couette devrait indiquer la meilleure température de lavage. La couette doit être lavée à 60 degrés pour tuer les acariens, mais il est recommandé de suivre les instructions figurant sur l’étiquette.

– Microfibre :

Les couettes en microfibres absorbent 30 % de plus que les couettes en coton et sont extrêmement faciles à laver. Elles ne doivent être lavées qu’à 30°C, sur un cycle délicat.

Conseils et astuces de lavage de la couette

– Lavage :

Il est préférable de laver la couette en suivant les instructions figurant sur l’étiquette d’entretien. Les matières qui la composent ne seront pas endommagées.

Pour ce qui est de l’utilisation de lessive, versez la dose classique dans la machine.

De toutes les astuces, celle-ci est la plus utile : mettez 2 ou 3 balles de tennis dans le tambour de la machine pour laver votre couette. Les balles éviteront au garnissage de s’agglomérer et de se retrouver en boule. C’est la manière la plus efficace de ne pas abîmer son garnissage pendant ce nettoyage en profondeur : un lavage avec quelques balles de tennis dans le tambour.

– Séchage :

Les couettes peuvent être séchées rapidement dans un sèche-linge réglé à une température moyenne ou élevée. Mais avant ça, il est recommandé de la suspendre sur un fil à étendre.

Pourquoi ? Tout simplement pour éliminer un maximum d’humidité avant le passage au sèche-linge. Ainsi, votre couette retrouvera tout son gonflant, sans que le garnissage ne se soit tassé.

Vous pouvez d’ailleurs laisser les balles de tennis même dans le sèche-linge. Votre couette n’en sera que plus volumineuse en sortant.

machine-laver-savon-noir

Et pour laver les couettes de 240 x 220 cm d’hiver ?

Pour ce genre de couette, 2 solutions :

  • Un lavage en pressing, à la vapeur.
  • Un lavage dans une machine de grande capacité (10/12 kg).

Dans les deux cas, impossible de la laver à la maison, elle est bien trop encombrante. En ravanche, veillez à ce que le séchage soit vraiment complet avant de la récupérer et la ranger. Un peu d’humidité, et adieu son gonflant, bonjour les mauvaises odeurs !

Le lavage d’une couette est facile. En plus de ses instructions d’entretien spécifiques, il vous suffit de tester votre machine et de sélectionner un programme adapté.

Souvenez-vous : si la couette représente plus des 3/4 de la capacité du tambour de votre machine, vous devrez aller dans une laverie. Les machines qu’on y trouve peuvent avoir une capacité de lavage pouvant atteindre 12 kg.

Vous voilà renseignés, à vous de jouer !

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur la note qui vous paraît juste

Note moyenne / 5. Compte des votes

Cet article n'a pas encore été noté... Soyez le premier !

Touche à tout un tantinet hyperactif, j’adore tester, bricoler et essayer des choses nouvelles.

Toulousain de cœur, j’ai sillonné la ville et la région dans tous les sens ! De Marengo à Empalot, du Capitole à St Michel, et de Jeanne d’Arc à Esquirol, Toulouse n’a plus de secrets pour moi.

C’est également dans la ville rose que j’ai rencontré Mathilde et Alexandra. Tous les trois passionnés par l’écriture et la débrouille, on s’est lancé dans la création de ce site pour partager toutes nos expériences respectives. L’envie d’essayer et de transmettre est plus forte que tout !

D’ailleurs, si vous lisez ces quelques lignes, c’est qu’on a un peu réussi
Content de vous compter parmi nos lecteurs !
Tistou

Laisser un commentaire