Plante grasse, ou comment sublimer votre intérieur !

Les plantes grasses sont idéales pour habiller de verdure votre maison. Généralement petites et faciles à faire vivre, les plantes grasses sont capables de décorer, de rafraîchir et d’embellir une pièce ou un jardin.

Les plantes grasses pour l’intérieur

Les plantes grasses, appelées aussi plantes succulentes, sont parfaites quand il s’agit d’offrir un cadeau de crémaillère. Et oui, souvent on pense à l’aménagement de son intérieur sans se dire que les plantes jouent un rôle important dans l’ambiance générale de la maison. Voici quelques-unes des plantes grasses, ou succulentes, dédiées à votre intérieur.

La plante grasse Aeonium

Cette plante succulente fait partie de la famille des Crassulacées et est originaire des îles de Madère, des Canaries, du Cap Vert mais également du Maroc. Pour vivre sereinement à l’intérieur de votre maison, cette plante grasse à besoin d’une lumière franche. En effet, le soleil va lui permettre de conserver sa forme (feuilles, rosette), même pendant la période du repos. Choisissez donc le bon endroit de votre maison qui jouit d’une exposition vive.

Plante grasse aeonium

La plante grasse Agave

L’agave est une plante qui ressemble à une aloé, mais qui n’en n’est pas ! Cette succulente alterne entre intérieur et extérieur. A partir du printemps et jusqu’à ce que les températures automnales chutent, vous pourrez aisément sortir votre plante grasse. Veillez à la préserver des premiers rayons du soleil qui pourraient fragiliser ses feuilles. Nous vous conseillons de déplacer progressivement votre pot vers la lumière vive, de plus en plus exposée au soleil. Pour votre intérieur, trouvez-lui une place près d’une baie vitrée ou d’une fenêtre pour qu’elle puisse garder sa forme et son énergie.

Agave - Plante grasse

La plante grasse Aloès

L’aloès vera est certainement l’une des plantes grasses les plus connues ! Ses feuilles charnues et son panache en font l’une des plantes grasses les plus achetées et bouturées de sa famille. Originaire d’Afrique, l’aloe vera se cultive assez facilement en pot et peut aussi bien vivre à l’intérieur qu’à l’extérieur de votre maison. Privilégiez une exposition franche au soleil.

Plante grasse - aloe

La plante grasse crassula ovata

Cette succulente est très connue et très appréciée en raison de la facilité avec laquelle on l’entretien. On peut aisément la cultiver en pot. Vous pourrez profiter de sa beauté dans votre jardin l’été et de sa floraison lorsque l’automne pointe le bout de son nez.

Plante succulente

La plante grasse Echeveria

Cette succulente se distingue par ses feuilles épaisses, sa forme en rosette et sa couleur aux teintes violettes. Idéale à cultiver en intérieur, l’echeveria s’accommode aussi en extérieur dans les régions chaudes de la méditerrannée et principalement l’été. Autrement, préservez-là dans votre maison pour lui donner tout son éclat.

Echeveria - plante grasse

Le cactus

Le cactus est certainement la plante grasse la plus achetée pour décorer certains endroits de sa maison. Et contrairement à l’image qu’on se fait des cactus en plein désert, ils n’ont pas tous besoin du soleil pour vivre. Veillez à l’installer dans une pièce bien exposée à la lumière ! Inutile de l’arroser toutes les semaines, si vous voyez qu’elle se défraîchie un peu, faites pleuvoir quelques gouttes d’eau et donnez-lui plus de luminosité.

Cactus

Les plantes grasses pour l’extérieur

Alors que certaines ne peuvent vivre qu’en intérieur en raison des conditions météorologiques parfois trop extrêmes, d’autres peuvent facilement vivre en extérieur !

L’agave

On vous l’a dit plus haut, l’agave est idéale pour vivre en extérieur, principalement jusqu’à l’hiver. En la cultivant en pot, vous pourrez facilement la déplacer si son état se dégrade lorsque les températures chutent et que le soleil est moins persistant. Toutefois, elle supporte assez bien l’hiver méditerranéen où elle peut être cultivée en terre. Le soleil du sud et l’humidité de certaines journées sont assez propices à son développement.

Agave

Le figuier de Barbarie

Cette plante grasse, qu’on appelait autrefois la plante-raquette en raison de la forme de ses oreilles, vit idéalement l’hiver méditérranéen. Il vous est donc possible de la cultiver, au sol ou en pot, dans un endroit à la fois chaud et humide. Il lui faut beaucoup de soleil pour s’épanouir. A vous de trouver l’endroit stratégique pour la faire vivre.

Figuier de Barbarie

Les autres plantes grasses

Globalement, vous pouvez cultiver en pot un nombre étonnant de plantes grasses. Cela vous permet de les faire vivre dans votre jardin ou sur votre terrasse l’été pour qu’elle puisent de l’énergie du soleil pour se développer. Mais aussi de les rentrer quand l’hiver arrive. Beaucoup d’entre elles peuvent aisément vivre en extérieur, même quand les températures chutent. A condition de garder une bonne exposition au soleil et de ne pas vivre dans une région où le climat est trop froid. Si vous observez des changements dans le forme ou l’épaisseur de votre plante, il suffit de la déplacer, de l’arroser très légèrement ou de la faire rentrer pour qu’elle reprenne du poil de la bête !

 

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur la note qui vous paraît juste

Note moyenne 3.3 / 5. Compte des votes 3

Cet article n'a pas encore été noté... Soyez le premier !

Je suis une enfant toulousaine…d’adoption !

J’ai eu la chance de vivre quelques années à l’étranger, dans les îles et dans d’autres contrées françaises. Alors disons-le, Toulouse n’a rien à envier aux autres, au contraire. Cette ville m’a accueillie à cœur ouvert, au point de chambouler ma vie et la rendre joliment rose.

Son Capitole, ses Quais, sa Garonne, ses péniches, son équipe de foot (oui bon, disons qu’en 2010 l’équipe était cool). Passons.

Toulouse c’est aussi la ville où j’ai rencontré l’amour. Celui qui te donne les (vrais) papillons dans le ventre !
Toulouse, c’est la ville que j’adore traverser d’une rue à l’autre, de mon appartement à mon bureau, en parcourant les petites ruelles atypiques. Toulouse, c’est la ville à l’accent chantant qui a servi de Muse à Nougaro et qui a vu naitre Jain ou Jean-Luc Reichmann (si si, ça compte).
C’est aussi la ville où j’ai connu Matou et Tistou, c’est comme Boule et Bill, mais en mieux. A nous trois, on a la curiosité coriace et des centres d’intérêt communs que l’on essaie de transmettre dans des articles dédiés. Le Mag, c’est le magazine que j’aurais aimé lire quand j’avais du mal à m’endormir, quand j’avais besoin d’enlever une tâche de vin ou quand je cherchais une recette sympa pour impressionner les copains.

Bref, Le Mag c’est un guide du quotidien.
Alexandra
Les derniers articles par Alexandra (tout voir)

Laisser un commentaire