Pain perdu : la recette des petits déjeuners du dimanche !

On a trouvé mieux que les crêpes et les pancakes pour commencer les dimanches comme il se doit : le pain perdu !

En plus d’être une recette super économique et rapide à faire, la recette du pain perdu fait partie de ces recettes de cuisine impossible à rater.

Dans cet article on vous présente notre recette de pain perdu, une recette anti-gaspi à base de pain dur et une variante gourmande à base de pain brioché !

Direction la cuisine pour finir le week-end en beauté ! 

recette pain perdu

La recette du pain perdu anti-gaspi

Cette recette de pain perdu est idéale pour utiliser les vieux restes de pain de campagne un peu rassis. Attention cependant, si votre pain est très (trop) dur, le résultat ne sera pas forcément au rendez-vous.

Les ingrédients

Pour cuisiner du pain perdu pour 4 personnes vous aurez besoin de :

  • 6 tranches de pain rassis
  • 2 œufs
  • 10 cl de lait
  • 2 cuillères à soupe de sucre roux 
  • du beurre ou de l’huile neutre pour la cuisson
  • Facultatif : 10 cl de crème, cannelle, extrait de vanille, fleur d’oranger, pépites de chocolat, coco râpé

recette pain perdu

La préparation en cuisine

  1. Dans un saladier ou une assiette creuse, battez les œufs, le lait, le sucre en poudre et les ingrédients facultatifs de votre choix jusqu’à obtenir un mélange homogène ;
  2. Coupez vos tranches de pain en diagonale afin d’obtenir des toasts en triangle ;
  3. Trempez rapidement vos demi-toasts de pain dans votre mélange (attention à ne pas les laisser trop longtemps où le pain risque de s’émietter) ;
  4. Faites fondre une noix de beurre ou un peu d’huile dans un poêle chaude et faites cuire vos tranches de pain jusqu’à ce que la mie soit bien dorée ;
  5. Vous pouvez également saupoudrer un peu de sucre durant la cuisson pour faire caraméliser votre pain perdu. Le résultat n’en sera que meilleur !
  6. Servez aussitôt, accompagné de fruits coupés en rondelles ou d’un peu de miel ou de sirop d’érable.

Cette recette sera parfaite pour le petit déjeuner, mais elle peut aussi se consommer au goûter ou en dessert.

recette pain perdu

Brioche ou pain perdu : variez les plaisirs et les recettes !

Si chez vous il n’y a jamais de pain dur, vous pouvez également directement cuisiner cette recette avec du pain brioché. Le mieux est d’attendre que celui-ci sèche légèrement pour éviter que le pain ne s’émiette une fois trempée dans le mélange liquide.

Aux États-Unis on appelle d’ailleurs cette variante de la recette originale : le French Toast (et ça sonne tout de suite très chic). Cette recette se consomme principalement au petit déjeuner et au goûter (mais de nombreux restaurants la proposent en dessert).

D’ailleurs, il n’y a qu’en France qu’on appelle le pain perdu, pain perdu.

Pourquoi ? Parce qu’il s’agit avant tout d’une recette anti-gaspi qui évite de jeter le pain dur de la semaine et donc de le perdre.

C’était la minute culture, merci, bonsoir !

recette pain perdu

En ce qui concerne les variations de recettes, saviez-vous que vous pouvez réaliser cette recette avec du lait végétal par exemple ?

Et vous pouvez également cuisiner du pain perdu en version salée ! Pour cela, retirez le sucre de la recette et remplacez-le par du fromage râpé, du sel et du poivre. Après avoir fait cuire votre pain perdu, servez-le avec un œuf au plat, un peu de fromage, quelques épices ou herbes aromatiques et le tour est joué !

Si vous connaissez d’autres recettes de pain perdu (ou d’autres noms de recettes), faites-le-nous savoir en commentaire. Et dites-nous si de votre côté vous préférez la recette du pain perdu avec du pain dur ou du pain brioché !

Bon appétit et à bientôt dans notre rubrique Cuisine !

recette pain perdu

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur la note qui vous paraît juste

Note moyenne 5 / 5. Compte des votes 1

Cet article n'a pas encore été noté... Soyez le premier !

Militante pour l’usage du mot “chocolatine” et spécialiste en conseils que personne n’a demandé, j’ai toujours un carnet à la main pour noter mes idées. En secret, j’espère pouvoir faire bouger les choses et changer les mentalités en invitant les gens à regarder différemment le monde qui les entoure.

Quand je n’ai pas le nez derrière mon ordi, je pars en vadrouille pour redécouvrir les paysages de la Ville Rose où tout devient alors une source d’inspiration : une fleur qui sort d’un mur dans une petite ruelle des Carmes, des gens qui s’approprient un endroit qui n’était pas fait pour l’être (rendez-vous sur les berges de la Garonne !), un message qui invite à la réflexion collective dans le quartier Empalot… Rien de mieux que la désobéissance civile toulousaine pour me remonter le moral !

Et comme tous les super héros du quotidien, j’ai une double vie et quand je n’écris pas, je m’improvise exploratrice pour partir à la recherche de la meilleure bière artisanale de Toulouse. Un indice ? Celle qui a pour l’instant gagné mon coeur est cachée dans un petit bar du quartier Saint-Aubin !

Et c’est d’ailleurs durant l’un de mes safaris que j’ai rencontré Alex et Tistou, et ça a tout de suite fait des Chocapic : Le Mag DIY était né, et avec lui, une belle aventure dans laquelle on est content de vous embarquer avec nous !
Mathilde

Laisser un commentaire