déodorant-maison

Comment fabriquer son déodorant ?

Le 19/08/2020

Fans de DIY et de produits naturels réjouissez-vous, car l’heure est venue de vous dévoiler la tant attendue recette du déodorant maison ! 

Fini les déodorants du commerce bourrés de sels d’aluminium, les fragrances chimiques qui irritent la peau, et la liste sans fin de produits et d’ingrédients aux noms imprononçables et mauvais pour la santé. 

Exit aussi les recettes de déodorant compliquées, ici tout est simple et naturel : 4 ou 5 ingrédients, 5 minutes de préparation et vous obtenez un déodorant maison qui se conserve sans problème jusqu’à utilisation complète (environs 2 à 3 mois).

Et si vous cherchez un déodorant naturel et ULTRA minimaliste, rendez-vous en fin d’article !

Direction la cuisine !

La recette du déodorant naturel maison solide

Si vous êtes encore à la recherche de la recette du déo maison parfait, ne cherchez plus, vous l’avez trouvé. Comme la plupart des recettes que l’on vous propose ici, cette recette de déodorant maison n’échappe pas à la règle et vous avez certainement déjà la plupart des ingrédients dans vos placards de cuisine. 

Si vous souhaitez rentrer dans les détails de cette recette, rendez-vous en fin d’article, on vous y détaille l’utilité de chaque ingrédient, et les huiles essentielles à privilégier selon vos besoins.

Les ingrédients pour réaliser le déodorant naturel maison solide

  • 6 cuillères à soupe d’huile ou de beurre de coco ou de beurre de karité bio
  • 3 cuillères à soupe de cire d’abeille bio 
  • 5 cuillères à soupe de bicarbonate de soude
  • 5 cuillères à soupe de fécule de maïs (type maïzena), d’argile blanche ou d’arrow-root
  • Facultatif : 30 gouttes d’huiles essentielles de votre choix (rendez-vous-en fin d’article pour plus de détail)
  • 1 moule à muffins individuel en siliconecire-abeille

La préparation du déodorant naturel maison solide

  1. Faites fondre la cire d’abeille bio et l’huile de coco (ou le beurre de karité) au bain-marie ;
  2. Une fois que votre mélange d’huile et de cire est homogène, ajoutez la fécule, l’argile ou l’arrow-root en pluie ;
  3. Mélangez jusqu’à obtenir une texture de crème lisse ;
  4. Ajoutez ensuite le bicarbonate de soude tout en continuant de mélanger ;
  5. Hors du feu, ajoutez les huiles essentielles en continuant de remuer ;
  6. Versez votre déodorant maison encore liquide dans un moule en silicone jusqu’à refroidissement total. Vous pouvez le placer au frigo pour accélérer le processus.
  7. C’est prêt ! Vous pouvez vous féliciter, vous venez de fabriquer votre premier déodorant maison entièrement à base d’ingrédients naturels et respectueux de votre peau.

Dans cette recette de déodorant maison, la cire d’abeille va jouer le rôle d’agent de texture et permettre de maintenir les ingrédients bien compact en évitant que le déo ne fonde à température ambiante (car rappelez-vous que l’huile de coco se liquéfie naturellement au-dessus de 24°C). 

Emmener votre déo maison partout avec vous ne sera donc pas un problème (prévoyez tout de même une petite boite en inox pour faciliter le transport) !

La recette du déodorant maison en version pâte

Si vous avez déjà fait l’expérience désastreuse d’un déodorant “solide” qui a fini par devenir liquide dans votre trousse de beauté et que vous souhaitez éviter tout risque, il vous est possible de réaliser cette même recette dans sa version “déo maison en pâte”.

Pour cela, retirez tout simplement la cire d’abeille de la liste des ingrédients et remplacez-la par de l’huile de coco bio ou du beurre de karité bio.

Cette recette de déo en pâte est tout aussi efficace contre la transpiration que sa version solide, cependant  il vous faudra éventuellement conserver votre déodorant maison dans un petit pot à placer au frigo (surtout en été) et le transport ne sera pas une option à cause de l’huile de coco qui va devenir liquide au-dessus de 24°C.

déodorant-crème

Les ingrédients pour créer sa propre recette de déodorant maison

La transpiration a beau être un phénomène totalement naturel et indispensable, il n’empêche que dans certains cas (transpiration excessive, odeurs désagréables), elle peut être gênante, voire légèrement handicapante au quotidien. 

L’avantage de cette recette de déodorant maison, c’est que chacun des ingrédients a un rôle bien précis, cependant rien ne vous empêche de jouer aux apprentis sorciers et d’essayer de créer votre propre recette de déodorant maison selon vos besoins et ceux de votre peau.

Pour réguler la sécrétion de sueur

Ici, il n’est pas question de bloquer complètement le processus de transpiration, qui rappelons-le, est indispensable au bon fonctionnement de l’organisme, mais d’en diminuer l’intensité. Pour cela, certains actifs dits astringents, qui resserrent les pores, peuvent être d’une grande utilité.

La pierre d’alun, aussi appelé potassium d’alun, est souvent utilisée telle quelle comme déodorant, mais n’est pas toujours d’une grande efficacité. Il s’agit d’un minerai connu entre autres pour ses propriétés astringentes, mais qui possède également un pouvoir purifiant et qui permet de limiter la prolifération des bactéries. Utilisée en poudre et combinée à d’autres ingrédients, la pierre d’alun peut être d’une grande utilité pour aider à réduire la sécrétion de sueur et les odeurs de transpiration.

Certaines huiles essentielles, comme l’huile essentielle de géranium bourbon (purifiante et assainissante) ou de sauge sclarée (purifiante et tonique) sont également connue pour réguler la transpiration. Si l’odeur ne vous dérange pas, il sera alors possible de les utiliser dans la composition de vos déodorants maison en faisant toujours attention à ne pas dépasser les dosages conseillés.

Pour absorber la sueur excessive

Encore une fois, il ne faut pas confondre, il est question ici d’absorber la sueur et non pas de la bloquer. 

Lorsque le déodorant est composé de fécule ou d’amidon (de maïs, de pomme de terre), d’arrow-root ou d’argile blanche, il peut alors aider à limiter ou éviter les fameuses auréoles disgracieuses au niveau des aisselles.

Attention pas de fausse joie, en cas de transpiration extrême, même la meilleure fécule du monde ne fera pas de miracle, elle pourra cependant aider à limiter le problème.

transpiration

Pour ralentir la prolifération des bactéries (responsables des odeurs)

L’avantage de faire son déodorant maison ? Quelle que soit la recette, la base sera souvent composée d’huile ou de beurre de coco. Pourquoi ? Car il s’agit d’une part d’un support qui favorise l’application du déodorant, et d’autre part, car l’huile de coco est riche en acides caprylique, laurique et caprique,et son effet antimicrobien est particulièrement efficace et apprécié dans la composition des déodorants maison.

Certaines huiles essentielles comme l’huile essentielle de tea tree (purifiante à large spectre) ou l’huile essentielle de palmarosa (purifiante et assainissante) sont également connues pour leurs propriétés antibactériennes. Et si l’odeur de l’huile essentielle de tea tree peut être légèrement désagréable, celle de palmarosa permet de donner une note florale légère très appréciable à votre déodorant maison.

Le bicarbonate de soude est également un ingrédient extrêmement utile lorsqu’il est question de neutraliser l’acidité, car son action inhibitrice limite le travail des enzymes bactériennes responsables de la dégradation de la sueur et permet donc de limiter voire d’empêcher la formation des mauvaises odeurs. Si vous avez la peau sensible et que le bicarbonate de soude a tendance à irriter vos aisselles, n’hésitez pas à remplacer les proportions de la recette par de la fécule ou de l’amidon.

Pour parfumer votre déodorant maison tout en respectant la peau

Si votre transpiration n’est ni excessive ni malodorante, mais que vous souhaitez malgré tout un déodorant maison parfumé, vous avez de la chance, pour vous c’est champ libre.

Envie d’un déodorant aux notes florales ? L’huile essentielle de palmarosa ou de géranium fera le bonheur de votre nez (et de votre peau). 

Une envie de fraîcheur ? Quelques gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée, de menthe fraîche ou de cèdre de l’atlas est c’est tout bon.

Enfin, pour des notes acidulées et fruitées, dirigez-vous sans hésitation vers les huiles essentielles d’agrumes comme le citron ou le pamplemousse (sans furocoumarines) tout en gardant à l’esprit qu’il s’agit d’huiles essentielles photosensibilisantes et que l’exposition au soleil de vos aisselles est totalement déconseillée dans les heures suivants l’application.

huile-essentielles

Les alternatives (ultra) minimalistes aux recettes de déo maison

Si vous êtes dans une démarche minimaliste en plus de votre envie de passer au fait-maison et au zéro déchet dans la salle de bain, sachez que certains des ingrédients entrant dans la composition de notre recette de déo maison solide peuvent être utilisés seuls comme “actif déodorant”. 

Passer de 5 à 1 ingrédient, impossible de faire plus minimaliste !

Le bicarbonate de soude, un déodorant naturel à lui seul

Décidément, le bicarbonate de soude est vraiment partout, car s’il est d’une efficacité redoutable dans les recettes de dentifrice maison, il fait également des miracles pour l’entretien du linge et de la vaisselle.

Alors finalement pourquoi ne pourrait-il pas être utilisé dans d’autres circonstances, au hasard comme déodorant ?

Non-toxique et non-allergène, le bicarbonate de soude ne bloque pas la transpiration (mais contribuer toutefois à l’atténuer) et n’a pas d’odeur (mais empêche celle de la transpiration) : que des avantages, et ce, à tout petit prix ! 

Mais si certaines personnes utilisent du bicarbonate de soude comme seul produit déodorant, en en saupoudrant un peu du bout des doigts sur leurs aisselles légèrement humidifiées, il peut ne pas convenir à toutes les peaux et peut être irritant.

La meilleure façon de le savoir c’est de tester !

bicarbonate

L’huile essentielle de palmarosa comme actif déodorant

Antifongique et antibactérienne grâce à sa forte teneur en géraniol, cette huile essentielle fait des miracles lorsqu’elle entre dans la composition d’une recette de déodorant maison, mais vous pouvez faire encore plus simple : une goutte de cette huile essentielle sous vos aisselles et vous serez tranquille toute la journée.

Seul bémol, cette option est interdite aux femmes enceintes ou en période d’allaitement !

Le citron, un déodorant (presque trop) naturel

À la fois antifongique et bactéricide, le citron est un puissant déodorant qui s’ignore (ou du moins que nous ignorons).

Un simple quartier de citron a passer sous ses aisselles le matin et vous avez l’assurance d’une journée fraîche et sans mauvaises odeurs de transpiration ! Et pour l’avoir testé, l’efficacité du déodorant au citron est déroutante !

citron

Cependant, comme pour le bicarbonate de soude, cette option ne convient pas à toutes les peaux.  Si vous avez la peau sèche, fragile ou sensible, mieux vaut vous tourner vers une recette de déodorant maison comportant au moins un ingrédient hydratant (comme l’huile de coco ou le beurre de karité) afin de protéger et d’apaiser cette zone de votre corps !

L’huile de coco, un produit déodorant doux (mais pas toujours efficace)

Dernier actif déodorant à ajouter à la liste et à tester tel quel : l’huile de coco.

Très utile pour limiter la prolifération des odeurs grâce à ces propriétés antibactériennes et antimicrobiennes, l’huile de coco peut être appliquée simplement du bout des doigts sur les aisselles.

Attention, son efficacité n’est pas garantie les jours de grosses chaleur, en cas d’effort intense ou en cas de transpiration excessive, mais elle peut cependant être une bonne alternance au bicarbonate de soude, au citron ou à l’huile essentielle de palmarosa si vous allez rester chez vous à ne rien faire !

huile-coco

À vous de jouer !

Dentifrice maison, masque visage et cheveux ou gommages à base d’ingrédients naturels, vous avez maintenant l’embarras du choix, si vous souhaitez vous lancer dans le DIY de produits de beauté zéro déchet.

Si vous avez testé notre recette de déodorant maison et qu’elle a conquis votre coeur, faites-le-nous savoir en commentaire. Si vous avez mis au point une recette de déodorant maison à faire pâlir d’envie les grands noms des produits cosmétiques, partagez-nous votre secret, on se fera un plaisir de la tester et de la relayer !

Et si le DIY est devenu votre nouvelle religion, allez jeter un oeil à nos autres articles. Vous y trouverez forcément une nouvelle recette à tester !

 

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur la note qui vous paraît juste

Note moyenne 5 / 5. Compte des votes 15

Cet article n'a pas encore été noté... Soyez le premier !

Militante pour l’usage du mot “chocolatine” et spécialiste en conseils que personne n’a demandé, j’ai toujours un carnet à la main pour noter mes idées. En secret, j’espère pouvoir faire bouger les choses et changer les mentalités en invitant les gens à regarder différemment le monde qui les entoure.

Quand je n’ai pas le nez derrière mon ordi, je pars en vadrouille pour redécouvrir les paysages de la Ville Rose où tout devient alors une source d’inspiration : une fleur qui sort d’un mur dans une petite ruelle des Carmes, des gens qui s’approprient un endroit qui n’était pas fait pour l’être (rendez-vous sur les berges de la Garonne !), un message qui invite à la réflexion collective dans le quartier Empalot… Rien de mieux que la désobéissance civile toulousaine pour me remonter le moral !

Et comme tous les super héros du quotidien, j’ai une double vie et quand je n’écris pas, je m’improvise exploratrice pour partir à la recherche de la meilleure bière artisanale de Toulouse. Un indice ? Celle qui a pour l’instant gagné mon coeur est cachée dans un petit bar du quartier Saint-Aubin !

Et c’est d’ailleurs durant l’un de mes safaris que j’ai rencontré Alex et Tistou, et ça a tout de suite fait des Chocapic : Le Mag était né, et avec lui, une belle aventure dans laquelle on est content de vous embarquer avec nous !
Mathilde

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.