Vous prendrez bien une part de clafoutis ?

Le clafoutis, c’est un peu comme un flan pâtissier fruité et sans pâte brisée ! Pour certains, on y garde uniquement le goût vanillé de la pâte, ce qui est, je dois dire, un vrai délice.

Ingrédients

Pour la préparation de votre clafoutis, vous aurez besoin de :

  • 75 gr de farine
  • 450 gr de cerises fraîches (selon la saison, ou surgelées)
  • 30 gr de beurre demi-sel fondu
  • 3 oeufs
  • 15 cl de lait
  • 50 gr de sucre en poudre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 pincée de sel
  • Facultatif : sucre glace
Recette clafoutis

La préparation du clafoutis aux cerises

Suivez, pas à pas, la préparation du clafoutis de mamie ! Notez que vous pouvez enlever le noyau des cerises. Certains disent que la vraie recette du clafoutis nécessite qu’on les garde. Personnellement, je les enlève à chaque fois.

  • Commencez par préchauffer votre four à 200°C.
  • Dans une passoire, versez vos cerises et lavez-les à l’eau froide.
  • Dans un saladier, mélangez le sucre, le sel, la farine, le sucre vanillé.
  • Ajoutez les oeufs un à un et mélangez encore.
  • Petit à petit, versez le lait tout en continuant de mélanger.
  • Enfin, versez le beurre fondu et mélangez toujours.
  • Dans un plat à tarte, beurrez le fond et les bords et ajoutez une cuillère à soupe de farine au centre en le faisant imprégner de toute la surface. Cette technique est efficace pour éviter que votre clafoutis (ou autre plat) ne colle sur le moule.
  • Étalez vos cerises sur le fond de votre plat et versez votre pâte par-dessus.
  • Enfournez votre préparation et laissez environ 25 minutes de cuisson.

Servir tiède avec du sucre glace tamisé sur le dessus.

Bon appétit les gourmands !

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur la note qui vous paraît juste

Note moyenne 5 / 5. Compte des votes 1

Cet article n'a pas encore été noté... Soyez le premier !

Je suis une enfant toulousaine…d’adoption !

J’ai eu la chance de vivre quelques années à l’étranger, dans les îles et dans d’autres contrées françaises. Alors disons-le, Toulouse n’a rien à envier aux autres, au contraire. Cette ville m’a accueillie à cœur ouvert, au point de chambouler ma vie et la rendre joliment rose.

Son Capitole, ses Quais, sa Garonne, ses péniches, son équipe de foot (oui bon, disons qu’en 2010 l’équipe était cool). Passons.

Toulouse c’est aussi la ville où j’ai rencontré l’amour. Celui qui te donne les (vrais) papillons dans le ventre !
Toulouse, c’est la ville que j’adore traverser d’une rue à l’autre, de mon appartement à mon bureau, en parcourant les petites ruelles atypiques. Toulouse, c’est la ville à l’accent chantant qui a servi de Muse à Nougaro et qui a vu naitre Jain ou Jean-Luc Reichmann (si si, ça compte).
C’est aussi la ville où j’ai connu Matou et Tistou, c’est comme Boule et Bill, mais en mieux. A nous trois, on a la curiosité coriace et des centres d’intérêt communs que l’on essaie de transmettre dans des articles dédiés. Le Mag, c’est le magazine que j’aurais aimé lire quand j’avais du mal à m’endormir, quand j’avais besoin d’enlever une tâche de vin ou quand je cherchais une recette sympa pour impressionner les copains.

Bref, Le Mag c’est un guide du quotidien.
Alexandra
Les derniers articles par Alexandra (tout voir)

Laisser un commentaire