Cuisine

La recette du pot au feu traditionnel

Le 18/12/2020 — 5 minutes de lecture

Des ingrédients simples, une préparation à la portée de tous, une cuisson lente et quelques heures après, vous pouvez vous régaler d’un excellent pot au feu traditionnel.

De la viande fondante, de bons morceaux de légumes et un bouillon délicieux, tout ce qu’il faut pour une bonne recette d’hiver.

Suivez le chef en cuisine, on vous explique toute la recette pas à pas.

carottes-pot-au-feu

Les ingrédients du pot au feu

Pas de bonne cuisine sans bons ingrédients !
Pour 6 personnes :

  • 1,5 kg de viande de bœuf (plat de côte, queue de bœuf, joue, paleron, etc.).
  • 3 os à moelle.
  • 6 belles pommes de terre.
  • 4 carottes.
  • 2 navets.
  • 3 poireaux.
  • 2 branches de céleri.
  • 2 oignons.
  • Des clous de girofle.
  • Un bouquet garni.
  • Du sel.
  • Du poivre.

A noter : pour les viandes, libre à vous de choisir vos morceaux. Généralement, les viandes utilisées pour le pot au feu sont plutôt bon marché. D’ailleurs, la joue et la queue ont longtemps été des morceaux mal appréciés. Ils ont tout leur place dans cette recette.

pot-au-feu-cuisson

On passe à la préparation de la recette

Deux possibilités :

  • Si vous avez un cuiseur vapeur, le temps de cuisson sera de l’ordre d’une heure et demie environ.
  • Si vous préparez votre pot au feu dans une grande casserole, la cuisson peut durer jusqu’à 4 heures.

Quelle que soit votre situation, le déroulement de la recette est le même, seul le temps de cuisson entre les étapes change.

  • Dans une grande casserole (fait-tout) remplie d’eau froide, mettez votre viande coupée en morceaux grossier.
  • Lancez la cuisson à feu assez vif, jusqu’à ébullition.
  • Dès l’apparition de l’écume à la surface de l’eau, retirez-la à l’aide d’une écumoire.
  • Dès que l’eau bout fort, jetez vos oignons préalablement piqués de quelques clous de girofle. Il suffit de planter 4 ou 5 clous de girofle dans chaque oignon.
  • Ajoutez le sel et quelques grains de poivre.

Enlevez l’écume à la surface du bouillon à chaque fois que nécessaire.

  • Après environ une heure de cuisson, ajoutez les carottes coupées en gros morceaux et le bouquet garni.
  • Environ 30 min après, coupez les branches de céleri, débarrassez-les de leurs feuilles, puis ajoutez-les au bouillon.
  • Ajoutez également les poireaux coupés en morceaux ainsi que les navets et les os à moelle.

Laissez cuire environ 30 min à feu vif, puis baissez le feu. A partir de là, votre pot au feu va mijoter tranquillement. Et c’est justement le secret de cette recette : la patience ! Pendant qu’il mijote, veillez au grain et écumez chaque fois que la mousse se forme à la surface.

  • Environ 40 min avant de passer à table, épluchez les pommes de terre, coupez-les en 2, puis jetez les dans le bouillon à cuire tranquillement.

On ajoute les pommes de terre en dernier, sinon, au fil de la cuisson, elles se démontent complètement et le bouillon se transforme en soupe.

  • Au moment de servir, séparez les légumes et la viande dans un plat.
  • Servez avec des cornichons et une moutarde douce.

Le pot au feu traditionnel se mange à midi pour la viande et les légumes, puis le soir, pour le bouillon agrémenté de vermicelles par exemple.

bouillon-pot-au-feu

De toutes les recettes que je connais, je crois que c’est pot au feu qui me rappelle le plus ma grand-mère 😊 C’est LE plat de saison en hiver, dont on se régale à chaque fois.

A noter : concernant l’os à moelle, c’est optionnel. Même si on les retrouve dans le pot au feu traditionnel, vous n’êtes pas obligés d’en mettre, suivez vos goûts.

Quels sont les meilleurs morceaux de viande pour le pot au feu ?

Au-delà du choix des légumes (de saison dès l’automne), le choix de la viande est important. Les morceaux choisis doivent être assez gras pour que la graisse rende le bouillon gourmand et que la viande soit fondante.

Votre boucher vous conseillera certainement un morceau de paleron, classique pour le pot au feu, mais n’hésitez pas à le solliciter pour des morceaux plus “confidentiels“ ou mal aimés, mais parfaits pour une cuisson longue.

Je vous recommande vraiment d’essayer avec de la joue de bœuf. Elle apporte un goût simplement divin !

Vous pouvez également choisir du plat de côte, mais veillez à ce qu’il ne soit pas trop gras. Si c’est le cas, expliquez à votre bouchez que vous souhaitez préparer un pot au feu, il dégraissera le morceau.

Pas besoin d’être un roi en cuisine pour réussir un bon pot au feu !

Si vous avez bien lu toutes les étapes de préparation, vous comprendrez que comme beaucoup de recettes traditionnelles, le pot au feu n’est pas difficile à faire. C’est une recette qui demande une cuisson des ingrédients dans l’ordre, pour en tirer le meilleur goût, et longue, pour rendre le tout très savoureux et gourmand.

Sur ce, à vous de jouer ! Et surtout, n’hésitez pas à partager votre recette du pot au feu si vous avez une version un peu particulière.

Merci de nous lire, et bonne cuisine à tous !

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur la note qui vous paraît juste

Note moyenne 5 / 5. Compte des votes 3

Cet article n'a pas encore été noté... Soyez le premier !

Touche à tout un tantinet hyperactif, j’adore tester, bricoler et essayer des choses nouvelles.

Toulousain de cœur, j’ai sillonné la ville et la région dans tous les sens ! De Marengo à Empalot, du Capitole à St Michel, et de Jeanne d’Arc à Esquirol, Toulouse n’a plus de secrets pour moi.

C’est également dans la ville rose que j’ai rencontré Mathilde et Alexandra. Tous les trois passionnés par l’écriture et la débrouille, on s’est lancé dans la création de ce site pour partager toutes nos expériences respectives. L’envie d’essayer et de transmettre est plus forte que tout !

D’ailleurs, si vous lisez ces quelques lignes, c’est qu’on a un peu réussi
Content de vous compter parmi nos lecteurs !
Tistou

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.