La recette de la confiture de fraise

À l’heure où les produits industriels sont boudés, et où le fait maison est remis au goût du jour, pourquoi ne pas profiter de la saison des fraises pour se lancer dans la réalisation d’une confiture de fraise qui rendra (presque) jalouse votre grand-mère ?

Les ingrédients de la confiture de fraises maison

Pour vous assurer une confiture aux fraises à la hauteur de vos souvenirs d’enfance, mieux vaut être bien équipé.

Pour cuisiner une recette de confiture de fraise digne de ce nom, munissez-vous de :

  • 1 kg de fraises bien mûres (et si possible des fraises bio ou provenant d’un producteur local)
  • 1 kg du sucre
  • un citron
  • quelques bocaux stérilisés pour la conservation (et pourquoi pas pour en faire profiter les autres)
  • un confiturier en cuivre
  • une cuillère en bois

Comment cuisiner une confiture aux fraises maison étape par étape ?

Bien que la recette de confiture de fraise soit simple, il convient de suivre attentivement toutes les étapes :

  1. Lavez, équeutez et coupez vos fraises en petits morceaux, puis disposez-les dans un confiturier en cuivre ;
  2. Ajoutez le sucre et le jus du citron ;
  3. Laissez la confiture cuire à feu très doux durant environ 3 ou 4 heures en veillant à remuer régulièrement pour éviter que le fond accroche ;
  4. Lorsque la consistance de la confiture se rapproche d’une purée de fruits épaisse, portez la confiture à ébullition et comptez environ 15 à 20 minutes en remuant bien votre préparation (5 à 7 minutes si vous avez utilisé un sucre gélifiant).

L’astuce du chef : Si vous laissez tomber quelques gouttes de votre préparation dans une assiette penchée et que celle-ci coule légèrement, votre confiture est prête !

Vous pouvez maintenant procéder à la mise en bocaux de votre confiture maison. N’oubliez pas de retourner vos bocaux pendant 1 minute (afin de finaliser l’étape de stérilisation), puis de les remettre à l’endroit avant de laisser votre confiture refroidir complètement.

Confiture-fraise

Confitures aux fraises et mariages de saveurs 

On conseille de toujours maîtriser les basiques de la confiture avant de se lancer dans la réalisation de recettes de confitures aux fraises plus complexes. Mais rien ne vous empêche d’y apporter votre propre touche !

Pour sortir des classiques recettes de confiture fraise/rhubarbe ou fraise/banane, choisissez les mariages de saveurs qui vous inspirent le plus. :

  • Pour donner une note de fraîcheur à votre confiture de fraise, rajoutez 200 g de basilic, de menthe ou de romarin en même temps que vos fraises avant de démarrer la cuisson.
  • Si vous êtes un adepte de la cuisine aux fleurs, rajoutez quelques pétales de roses ou de l’essence de violette lors de la cuisson de votre confiture. Cela donnera un petit air de printemps à vos biscottes du matin !
  • Pour une touche plus acidulée et surprenante, ajoutez 5 g de gingembre fraîchement râpés ou 6 cosses de cardamome au début de la cuisson, ou 2 cuillères à café de poivre du Sichuan avant la mise en bocaux de votre confiture. Vos papilles vous diront merci !
  • Enfin, si vous êtes plutôt un bec sucré (ou que vous voulez faire plaisir à vos enfants), c’est le moment de mettre à l’honneur le bonbon de notre enfance : j’ai nommé la fraise Tagada. Pour cette recette de confiture régressive, veillez juste à réduire la quantité de sucre de moitié et à rajouter 10 à 20 fraises Tagada coupées en petits morceaux en début de cuisson.

À déguster sans modération sur une tranche de pain frais (et pourquoi pas maison tant que vous y êtes) !

Et vous, quelle est votre recette de confiture préférée ? Partagez-nous votre recette en commentaire !

Et pour plus d’idées recettes, direction notre rubrique Cuisine !

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur la note qui vous paraît juste

Note moyenne 5 / 5. Compte des votes 2

Cet article n'a pas encore été noté... Soyez le premier !

Militante pour l’usage du mot “chocolatine” et spécialiste en conseils que personne n’a demandé, j’ai toujours un carnet à la main pour noter mes idées. En secret, j’espère pouvoir faire bouger les choses et changer les mentalités en invitant les gens à regarder différemment le monde qui les entoure.

Quand je n’ai pas le nez derrière mon ordi, je pars en vadrouille pour redécouvrir les paysages de la Ville Rose où tout devient alors une source d’inspiration : une fleur qui sort d’un mur dans une petite ruelle des Carmes, des gens qui s’approprient un endroit qui n’était pas fait pour l’être (rendez-vous sur les berges de la Garonne !), un message qui invite à la réflexion collective dans le quartier Empalot… Rien de mieux que la désobéissance civile toulousaine pour me remonter le moral !

Et comme tous les super héros du quotidien, j’ai une double vie et quand je n’écris pas, je m’improvise exploratrice pour partir à la recherche de la meilleure bière artisanale de Toulouse. Un indice ? Celle qui a pour l’instant gagné mon coeur est cachée dans un petit bar du quartier Saint-Aubin !

Et c’est d’ailleurs durant l’un de mes safaris que j’ai rencontré Alex et Tistou, et ça a tout de suite fait des Chocapic : Le Mag DIY était né, et avec lui, une belle aventure dans laquelle on est content de vous embarquer avec nous !
Mathilde

Laisser un commentaire