Votre projet artistique tarde à voir le jour et votre créativité est au plus bas? La première chose à faire est d’éviter tout fatalisme et d’opter pour un plan qui libère votre pensée créative. 

Planifier votre projet artistique ne veut pas dire le limiter, bien au contraire, cette méthode va booster votre créativité. Il s’agit d’un processus créatif qui va favoriser la naissance d’idées et l’accomplissement de votre projet artistique.

Dans cet article, nous vous dévoilons les 4 étapes ultimes pour vous aider à mettre de l’ordre dans vos idées, organiser votre projet artistique et faire de la place pour que jaillisse votre créativité.

1. L’étape préparatoire

La première étape est la préparation aux différents défis qui vous attendent. Cela vous permet d’être à la hauteur de votre projet artistique et apte à développer une inspiration qui va féconder votre créativité.

Quel que soit votre projet artistique, mettez-vous dans le bain afin de bien vous y préparer. Si vous êtes musicien, alors écoutez un maximum d’albums qui ont une relation avec votre projet. 

Si vous êtes cinéaste ou acteur, regardez le plus de films, et si vous êtes peintre, inspirez-vous des maîtres et des œuvres qui se rapprochent de ce que vous voulez produire.

Il s’agit donc d’un travail de documentation qui prépare le terrain et qui nourrit votre inspiration. 

C’est grâce à cela que vous allez donner le La à votre processus créatif et lancer efficacement votre projet artistique. Les idées ne naissent pas toutes seules, il vous faut les nourrir en vous munissant d’un maximum de connaissances en ce qui concerne votre domaine. 

Pour réussir cette étape, voici trois conseils qui vont vous être utiles:

Procédez à un travail de collecte et de veille documentaire, réunissez tout ce qui peut vous inspirer. Il peut par exemple s’agir de livres, de playlists, de cartes, de vidéos, d’archives, de photographies, et plus encore. 

Ne vous contentez pas de stocker des informations, consultez les au moins une fois par semaine

Rencontrez des personnes et visitez des lieux en relation avec votre projet.

De plus, une fois les différents supports en lien avec votre projet artistique réunis, vous devez les rassembler en un seul endroit (sur le cloud par exemple) pour y revenir facilement. Pensez à convertir vos images ou photos JPEG à PDF avec des outils tels que celui-ci pour créer un dossier PDF sécurisé.

2. L’étape de la réflexion

Après avoir rassemblé tous les ingrédients nécessaires à la naissance de votre projet artistique, vous devez les laisser mijoter dans votre tête. Cela ne veut pas dire ne rien faire, mais au contraire il vous faut réfléchir et faire face à la problématique. 

Cette réflexion est semblable à une période d’incubation suite à laquelle jaillira la lumière de l’inspiration et est essentielle pour un projet artistique authentique et une créativité sans bornes. 

Lors de cette étape, dont la durée dépend de la complexité de votre projet artistique, vos neurones, par association d’idées que vous avez collectées lors de la précédente étape, vont essayer de résoudre votre problème et libérer votre créativité. 

Pour ce faire, il vous faut:

Penser et repenser à votre projet et le regarder depuis les angles imaginables

Essayer de guider vos réflexions vers des solutions en rapport avec le timbre de votre projet artistique

Choisir avec soin l’environnement dans lequel votre inspiration va germer.

3. L’étape de l’illumination

Si vous suivez correctement les deux étapes précédemment citées, votre muse ne doit pas tarder à venir vers vous. C’est ce qu’on appelle l’étape de l’illumination. L’idée salvatrice, l’inspiration, le coup d’envoi de votre créativité vous vient d’un coup, et rien ne peut plus la réprimer.

Mais il vous faudra faire attention, car cette étape, comparativement aux deux précédentes, est assez brève. 

Vous devez donc profiter de chaque instant. Pour cela:

Veiller à ce que l’illumination vous retrouve dans un état bienveillant et accueillant

Prendre chaque idée au sérieux. Les idées naissent toujours imparfaites. Ne mettez pas de limites ou de jugement sur votre créativité

Noter vos idées au risque de les oublier très vite.

4. L’étape de la sélection

Comme expliqué plus haut, les idées naissent imparfaites. S’il est impératif de les accepter comme elles viennent, il vous faut aussi les perfectionner par la suite. Votre énergie créatrice doit s’adapter à votre projet artistique.

Une fois que votre idée est là, et avant de procéder à sa réalisation, veillez à la vérifier, à la confronter à la réalité et à la raison. Il ne suffit pas de croire qu’on peut aller de l’avant, à ce moment-là, il faut en être sûr.

Procédez donc à une sélection de vos idées. N’en gardez que les plus adéquates et les plus pertinentes. Optez à la fin pour un ou deux projets sur lesquels vous allez travailler. 

Voici quatre conseils qui vont vous aider à y voir plus clair:

Songer à votre projet artistique et le comparer à votre idée. Les deux doivent marcher et vous donner l’intuition que tout marchera à la perfection.

Faire une représentation mentale de votre idée. Si elle est venue comme par magie, ce n’est qu’après beaucoup d’efforts fournis, qu’elle peut se réaliser.

En travaillant sur une idée, faire toujours attention à la trajectoire et veiller à ne pas vous retrouver hors sujet.

Que faut-il retenir?

La créativité est la base de tout projet artistique. Cependant, la flamme créative ne s’allume pas seule. Réussir votre projet artistique dépend de l’inspiration, et cette dernière est étroitement liée à tout un plan créatif. C’est pourquoi, dans tout projet artistique, le processus créatif et la planification revêtent une importance capitale. 

Il est crucial de s’organiser et de s’en tenir à un plan qui vous permet de libérer votre créativité. 

Les quatre étapes d’un projet artistique réussit incluent:

  • L’étape préparatoire
  • L’étape de la réflexion
  • L’étape de l’illumination
  • L’étape de la sélection.

Ces phases permettent de ne pas porter atteinte à votre esprit artistique et vous aident à préparer le terrain à l’idée, à bien l’arroser, à la voir au moment où elle va germer, et à bien savoir cueillir ses fruits. 

 

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur la note qui vous paraît juste

Note moyenne / 5. Compte des votes

Cet article n'a pas encore été noté... Soyez le premier !

author-avatar

À propos de Tistou

Touche à tout un tantinet hyperactif, j’adore tester, bricoler et essayer des choses nouvelles. Toulousain de cœur, j’ai sillonné la ville et la région dans tous les sens ! De Marengo à Empalot, du Capitole à St Michel, et de Jeanne d’Arc à Esquirol, Toulouse n’a plus de secrets pour moi. C’est également dans la ville rose que j’ai rencontré Mathilde et Alexandra. Tous les trois passionnés par l’écriture et la débrouille, on s’est lancé dans la création de ce site pour partager toutes nos expériences respectives. L’envie d’essayer et de transmettre est plus forte que tout ! D’ailleurs, si vous lisez ces quelques lignes, c’est qu’on a un peu réussi Content de vous compter parmi nos lecteurs !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.