Maison

Comment chauffer son intérieur sans trop dépenser ?

Un feu de bois pour chauffer intérieur

Pendant toute la période hivernale, l’une des plus grosses préoccupations des populations est de se chauffer, tout en limitant leur consommation énergétique. En effet, les solutions de chauffage les plus courantes sont particulièrement énergivores, surtout lorsque la maison n’est pas isolée comme il se doit. Comment chauffer son intérieur sans se ruiner ? Telle est la question à laquelle nous allons répondre dans cet article. Retrouvez ici des alternatives accessibles et peu coûteuses, pour réchauffer votre maison et profiter d’un hiver serein et douillet.

​Faites installer un poêle à granulés dans la maison

Équipement de chauffage d’appoint, le poêle à granulés de bois est un dispositif moins énergivore que les équipements de chauffage électriques. De plus en plus populaire dans les ménages en France, cet appareil est parfait pour rendre son intérieur plus agréable à vivre, notamment pendant les vagues de froid d’hiver.

​Chauffez la maison à température raisonnable

Avec le froid qui fait rage pendant l’hiver, la tentation de faire monter la température au maximum est plus grande. Pourtant, vous savez très bien que plus vous ferez grimper la température et plus la consommation d’énergie sera grande. Pour limiter les coûts, il est recommandé de chauffer la maison à température raisonnable. Dans la pièce de vie, réglez les radiateurs à une température moyenne de 19°C. Vous pouvez descendre à 16- 17°C dans les pièces plus petites comme les chambres.

Ces quelques degrés de différence vous permettront de faire baisser la facture d’électricité de 7% environ. Si vous êtes frileux et que cette température ne vous permet pas de rester au chaud, portez simplement une couche supplémentaire de vêtements.

​Programmez les radiateurs

Pour ne pas exploser votre budget électricité cet hiver, nous vous conseillons de programmer les radiateurs. Cela n’est possible qu’avec les dispositifs de chauffage sophistiqués, qui embarquent des options de réglage des fonctionnalités. Si votre appareil vous le permet, programmez les radiateurs pour optimiser leur consommation et aussi leur fonctionnement.

Par exemple, si vous êtes à l’extérieur de la maison tout au long de la journée, chauffez le logement entre 6 et 8h (le temps que vous vous apprêtez pour le travail), puis de 18h-19h à 22h. De cette manière, il fera bon vivre dans votre maison à votre réveil le matin et le soir de retour du boulot.

​Aménagez votre maison pour conserver au mieux la chaleur

Pour se chauffer sans trop dépenser, il est impératif que vous procédiez à certains travaux d’aménagement d’intérieur. Le but de ces aménagements est d’optimiser la production et la diffusion de chaleur. Cela commence par un examen des radiateurs. S’ils sont bloqués par un meuble par exemple, il va de soi qu’ils ne seront pas au maximum de leurs performances. Vous pouvez aussi mettre un film isolant derrière le radiateur, afin que la chaleur produite lorsqu’il fonctionne soit renvoyée vers l’intérieur de la pièce.

Surveiller les courants d’air en provenance des portes et fenêtres vous permettra d’éviter les déperditions de chaleur. Pour résoudre les problèmes mineurs d’étanchéité, des joints adhésifs pourront faire l’affaire. Pour des travaux de grande ampleur, vous devez faire appel à un professionnel. D’ailleurs, le gouvernement accorde des aides pour l’isolation des logements éligibles.

​Limitez la consommation des appareils électriques

Lorsque les températures baissent, la conséquence directe est la surconsommation électrique, plus précisément en matinée entre 9h et 12h et le soir de 18 à 20h. Pour éviter ce phénomène, il faut prendre l’habitude d’éteindre complètement les appareils que vous aurez laissés en veille. Il s’agit ici du téléviseur, de l’ordinateur, du micro-ondes, etc.

Les appareils énergivores comme le lave-linge ou encore le lave-vaisselle doivent être utilisés en mode éco. Bien qu’anodins, ces petits gestes quotidiens vous permettront de réaliser des économies d’énergie pouvant atteindre les 10%.

​Entretien régulier du système de chauffage

Faire nettoyer sa chaudière par un professionnel une fois par an est désormais obligatoire en France. En plus, c’est un moyen de réduire la consommation d’énergie du dispositif et par ricochet de faire baisser le montant des factures. En effet, un dispositif parfaitement fonctionnel, contrôlé et vérifié régulièrement ne consomme pas plus que nécessaire.

Outre l’entretien régulier de la chaudière, il est aussi conseillé de nettoyer les radiateurs au moins une fois au courant de l’année.

​Privilégiez des installations économiques et plus performantes

Si vous voulez vivre sereinement la vague de chaleur qui traverse la France en cette période hivernale, nous vous conseillons d’investir dans l’achat d’installations électriques économiques et plus performantes. Pour réduire le montant de vos factures électriques, remplacez votre vieille chaudière par un modèle plus récent. Cela vous permettra de rester à l’abri d’éventuelles pannes de chauffage lors d’une vague de froid.

Une chaudière à condensation plus performante qu’une chaudière traditionnelle vous fera économiser jusqu’à 30% d’énergie sur l’année. Ici encore, vous pouvez bénéficier des aides financières accordées par l’État.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur la note qui vous paraît juste

Note moyenne / 5. Compte des votes

Cet article n'a pas encore été noté... Soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.