Il existe différents types de radiateurs électriques, chacun ayant ses propres caractéristiques et niveaux de performance. Certains sont plus adaptés à certains types d’espaces ou de climats que d’autres. Voici les facteurs de performance à considérer avant de faire votre choix.

Comment évaluer la performance d’un radiateur électrique ?

Il existe plusieurs façons d’évaluer la performance d’un radiateur électrique. La première est de considérer le type de radiateur. Convecteurs, double cœur de chauffe, radiateurs à inertie sèche, radiateurs à inertie fluide et panneaux rayonnants sont tous des types de radiateurs électriques différents, chacun ayant ses propres avantages et inconvénients. Certains sont plus adaptés à certains types d’espaces ou de climats que d’autres.

La seconde façon d’évaluer la performance d’un radiateur électrique est de considérer ses caractéristiques techniques. La puissance du radiateur, son niveau d’isolation, son impact sur l’environnement sont des facteurs qui peuvent avoir une influence sur la performance de son radiateur électrique.

Les types de radiateurs électriques et leur performance

Convecteurs

Les convecteurs sont les radiateurs électriques les plus courants. Ils fonctionnent en chauffant l’air qui passe à travers eux et en le faisant circuler dans la pièce. Ils sont généralement moins chers que les autres types de radiateurs électriques, mais ils ont tendance à être moins efficaces et peuvent être plus bruyants.

Double cœur de chauffe

Les double cœur de chauffe sont des radiateurs électriques composés de deux parties: une partie convecteur et une partie rayonnante. Ils fonctionnent en chauffant l’air qui passe à travers le convecteur et en le faisant circuler dans la pièce, tout en chauffant également les surfaces de la pièce avec la partie rayonnante. Ils sont généralement plus chers que les convecteurs, mais ils sont également plus efficaces.

Radiateurs à inertie sèche

Les radiateurs à inertie sèche fonctionnent en chauffant une masse, comme du béton ou de l’acier, et en la gardant chaude pendant que le radiateur est en fonction. Ils sont généralement plus chers que les convecteurs, mais ils peuvent être plus efficaces dans les pièces qui ont besoin de chauffage pendant de longues périodes.

Radiateurs à inertie fluide

Les radiateurs à inertie fluide fonctionnent de la même manière que les radiateurs à inertie sèche, en chauffant une masse et en la gardant chaude pendant que le radiateur est en fonction. La différence est que la masse est chauffée par un fluide, comme de l’huile, au lieu d’un solide. Ces radiateurs sont généralement plus chers que les radiateurs à inertie sèche, mais ils peuvent être plus efficaces dans les climats froids.

Panneaux rayonnants

Un radiateur à panneau rayonnant fonctionne en chauffant l’air qui se trouve à proximité de sa surface. L’air chaud est ensuite distribué dans la pièce par convection naturelle ou forcée. Ces radiateurs électriques sont performants et économiques, car ils ne chauffent que l’air et non les murs ou les meubles. De plus, ils ne se trouvent pas en contact avec les objets de la pièce, ce qui réduit le risque de brûlure.

Est-ce qu’un radiateur électrique est écologique ?

Oui, les radiateurs électriques sont écologiques. Ils ne rejettent pas de gaz à effet de serre dans l’atmosphère et ne nécessitent pas de combustibles fossiles pour fonctionner. C’est très vrai en France où l’électricité est produite en grande partie par des centrales nucléaires dont la performance en rejets de CO2 est inégalable. De plus, certains types de radiateurs électriques, comme les panneaux rayonnants, sont plus efficaces que d’autres et donc moins gourmands en énergie.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur la note qui vous paraît juste

Note moyenne / 5. Compte des votes

Cet article n'a pas encore été noté... Soyez le premier !

author-avatar

À propos de Tistou

Touche à tout un tantinet hyperactif, j’adore tester, bricoler et essayer des choses nouvelles. Toulousain de cœur, j’ai sillonné la ville et la région dans tous les sens ! De Marengo à Empalot, du Capitole à St Michel, et de Jeanne d’Arc à Esquirol, Toulouse n’a plus de secrets pour moi. C’est également dans la ville rose que j’ai rencontré Mathilde et Alexandra. Tous les trois passionnés par l’écriture et la débrouille, on s’est lancé dans la création de ce site pour partager toutes nos expériences respectives. L’envie d’essayer et de transmettre est plus forte que tout ! D’ailleurs, si vous lisez ces quelques lignes, c’est qu’on a un peu réussi Content de vous compter parmi nos lecteurs !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.