Le maté est une plante qui pousse dans les forêts d’Amérique du Sud et qui est consommée depuis des siècles par les peuples indigènes. Le maté a été popularisé en Europe au XVIe siècle par les jésuites, qui l’ont introduit en Argentine, au Brésil et en Uruguay. Aujourd’hui, le maté est consommé dans de nombreux pays d’Amérique latine et du Sud, ainsi que dans certaines parties de l’Europe et de l’Asie. Si vous avez encore un doute sur quel maté choisir, n’hésitez pas à consulter notre article.

Une calebasse à maté, c’est quoi ?

La calebasse est un récipient traditionnel utilisé pour préparer le maté, une infusion à base de feuilles de yerba maté. La calebasse est généralement en cuir ou en terre cuite, et est ornée de dessins traditionnels. Elle peut être simple ou ornée de motifs complexes. La tasse, ou calebasse, doit être bien sèche avant d’être utilisée, car elle va absorber l’eau de la préparation du maté.

Pour préparer le maté, on met les feuilles de yerba maté dans la calebasse, puis on ajoute de l’eau chaude. On laisse infuser pendant quelques minutes, puis on boit l’infusion à petites gorgées en prenant soin de ne pas se brûler.

Les critères pour choisir la bonne calebasse à maté

Il existe de nombreux types de calebasses à maté, mais elles ne sont pas toutes égales. Voici quelques critères à prendre en compte pour choisir la calebasse à maté qui vous convient :

La taille

Une calebasse à maté doit être assez grande pour contenir les feuilles de yerba maté et l’eau chaude sans déborder. Elle doit également être assez petite pour que vous puissiez la tenir dans une main.

Le matériau

Comme nous l’avons mentionné, la calebasse à maté peut être en cuir ou en terre cuite. Les calebasses en terre cuite sont plus lourdes et peuvent se briser si elles tombent. Les calebasses en cuir sont plus souples et résistantes, mais elles peuvent se déformer avec le temps.

La forme

Les calebasses à maté ont généralement une forme arrondie, mais vous pouvez également trouver des modèles plus originaux.

Le design

Les calebasses à maté peuvent être ornées de dessins traditionnels ou de motifs modernes. Il y en a pour tous les goûts !

Conseils d’utilisation et d’entretien de la calebasse à maté

– Avant chaque utilisation, nettoyez bien votre calebasse à maté avec de l’eau chaude. Vous pouvez également la stériliser en la plongeant dans une eau bouillante pendant quelques minutes.

– Après chaque utilisation, videz bien votre calebasse et laissez-la sécher à l’air libre. N’oubliez pas de nettoyer régulièrement le bec verseur pour éviter que des résidus ne s’y accumulent.

– Si vous n’utilisez pas votre calebasse à maté pendant une longue période, stockez-la dans un endroit sec et aéré.

Les différents types de calebasses à maté

Il existe de nombreux types de calebasses à maté, mais les plus courantes sont les suivantes :

La calebasse traditionnelle

Comme son nom l’indique, la calebasse traditionnelle est le type de calebasse le plus utilisé pour préparer le maté. Elle est en cuir ou en terre cuite, et est ornée de dessins traditionnels.

La calebasse électrique

La calebasse électrique est un modèle plus moderne, qui permet de chauffer l’eau directement dans la calebasse. Cela peut être pratique si vous n’avez pas accès à une source de chaleur, comme un four ou une bouilloire.

La calebasse thermos

La calebasse thermos est idéale si vous souhaitez garder votre maté au chaud pendant de longues périodes. Elle est généralement en inox et peut être ornée de dessins traditionnels ou modernes.

Comment préparer le maté ?

Pour préparer le maté, suivez les étapes suivantes :

– Mettez les feuilles de yerba maté dans la calebasse.

– Ajoutez de l’eau chaude, en prenant soin de ne pas trop remplir la calebasse.

– Laissez infuser pendant quelques minutes.

– Buvez l’infusion à petites gorgées en prenant soin de ne pas vous brûler.

Vous pouvez ajuster le goût du maté en ajoutant plus ou moins de feuilles, en fonction de vos préférences.

Maté aux herbes : une infusion délicieuse et vitaminée

Le maté est une infusion riche en caféine, mais vous pouvez également la préparer avec d’autres herbes pour en faire une boisson plus douce. Parmi les herbes les plus couramment utilisées, on peut citer la verveine, le thym, la menthe ou le basilic.

Pour préparer un maté aux herbes, suivez les étapes suivantes :

– Mettez les feuilles de yerba maté dans la calebasse.

– Ajoutez quelques feuilles d’herbes de votre choix.

– Ajoutez de l’eau chaude, en prenant soin de ne pas trop remplir la calebasse.

– Laissez infuser pendant quelques minutes.

– Buvez l’infusion à petites gorgées en prenant soin de ne pas vous brûler.

Vous pouvez ajuster le goût du maté aux herbes en ajoutant plus ou moins d’herbes, en fonction de vos préférences.

Maté au miel : une infusion douce et parfumée

Le maté au miel est une infusion douce et parfumée, idéale pour les amateurs de miel. Pour la préparer, suivez les étapes suivantes :

– Mettez les feuilles de yerba maté dans la calebasse.

– Ajoutez quelques cuillères à café de miel.

– Ajoutez de l’eau chaude, en prenant soin de ne pas trop remplir la calebasse.

– Laissez infuser pendant quelques minutes.

– Buvez l’infusion à petites gorgées en prenant soin de ne pas vous brûler.

Vous pouvez ajuster le goût du maté au miel en ajoutant plus ou moins de miel, en fonction de vos préférences.

Quelles sont les vertus de la calebasse ?

La calebasse a de nombreuses vertus, notamment :

– Elle permet de mieux infuser les feuilles de yerba maté.

– Elle garde l’infusion au chaud plus longtemps.

– Elle donne une saveur particulière au maté.

– Elle est ornée de dessins traditionnels ou modernes.

Comment choisir calebasse maté ?

Il existe de nombreux types de calebasses à maté sur le marché, mais il est important de choisir un modèle adapté à vos besoins. Parmi les critères à prendre en compte, on peut citer la taille, le matériau, la forme et le design.

– La taille : la calebasse doit être assez grande pour contenir toutes les feuilles de yerba maté que vous souhaitez infuser.

– Le matériau : la calebasse peut être en cuir, en terre cuite ou en inox. Chacun de ces matériaux a ses avantages et ses inconvénients, il est donc important de choisir celui qui vous convient le mieux.

– La forme : la calebasse peut être ronde, ovale ou rectangulaire. La forme la plus courante est la calebasse ronde, mais vous pouvez également choisir une calebasse ovale ou rectangulaire selon vos préférences.

– Le design : la calebasse peut être ornée de dessins traditionnels ou modernes. Il existe de nombreux modèles sur le marché, il est donc important de choisir celui qui vous plaît le plus.

Le maté est une boisson traditionnelle qui se déguste généralement à la fin du repas. Elle est riche en caféine et peut être parfumée aux herbes ou au miel. Pour préparer le maté de votre choix, il vous suffit de suivre les étapes décrites dans cet article.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur la note qui vous paraît juste

Note moyenne 5 / 5. Compte des votes 2

Cet article n'a pas encore été noté... Soyez le premier !

Je suis une enfant toulousaine…d’adoption !

J’ai eu la chance de vivre quelques années à l’étranger, dans les îles et dans d’autres contrées françaises. Alors disons-le, Toulouse n’a rien à envier aux autres, au contraire. Cette ville m’a accueillie à cœur ouvert, au point de chambouler ma vie et la rendre joliment rose.

Son Capitole, ses Quais, sa Garonne, ses péniches, son équipe de foot (oui bon, disons qu’en 2010 l’équipe était cool). Passons.

Toulouse c’est aussi la ville où j’ai rencontré l’amour. Celui qui te donne les (vrais) papillons dans le ventre !
Toulouse, c’est la ville que j’adore traverser d’une rue à l’autre, de mon appartement à mon bureau, en parcourant les petites ruelles atypiques. Toulouse, c’est la ville à l’accent chantant qui a servi de Muse à Nougaro et qui a vu naitre Jain ou Jean-Luc Reichmann (si si, ça compte).
C’est aussi la ville où j’ai connu Matou et Tistou, c’est comme Boule et Bill, mais en mieux. A nous trois, on a la curiosité coriace et des centres d’intérêt communs que l’on essaie de transmettre dans des articles dédiés. Le Mag, c’est le magazine que j’aurais aimé lire quand j’avais du mal à m’endormir, quand j’avais besoin d’enlever une tâche de vin ou quand je cherchais une recette sympa pour impressionner les copains.

Bref, Le Mag c’est un guide du quotidien.
Alexandra
author-avatar

À propos de Alexandra

Je suis une enfant toulousaine…d’adoption ! J’ai eu la chance de vivre quelques années à l’étranger, dans les îles et dans d’autres contrées françaises. Alors disons-le, Toulouse n’a rien à envier aux autres, au contraire. Cette ville m’a accueillie à cœur ouvert, au point de chambouler ma vie et la rendre joliment rose. Son Capitole, ses Quais, sa Garonne, ses péniches, son équipe de foot (oui bon, disons qu’en 2010 l’équipe était cool). Passons. Toulouse c’est aussi la ville où j’ai rencontré l’amour. Celui qui te donne les (vrais) papillons dans le ventre ! Toulouse, c’est la ville que j’adore traverser d’une rue à l’autre, de mon appartement à mon bureau, en parcourant les petites ruelles atypiques. Toulouse, c’est la ville à l’accent chantant qui a servi de Muse à Nougaro et qui a vu naitre Jain ou Jean-Luc Reichmann (si si, ça compte). C’est aussi la ville où j’ai connu Matou et Tistou, c’est comme Boule et Bill, mais en mieux. A nous trois, on a la curiosité coriace et des centres d’intérêt communs que l’on essaie de transmettre dans des articles dédiés. Le Mag, c’est le magazine que j’aurais aimé lire quand j’avais du mal à m’endormir, quand j’avais besoin d’enlever une tâche de vin ou quand je cherchais une recette sympa pour impressionner les copains. Bref, Le Mag c’est un guide du quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *